Titre original : The Deep House

2021 - France - 1h25 - Horreur
Vu en Blu-Ray

Un jeune couple américain spécialisé dans l'urbex (exploration urbaine) décide d'aller explorer une maison réputée hantée qui a été ensevelie sous un lac artificiel. Mais celle-ci semble se refermer sur eux et le couple se retrouve prisonnier de cet endroit chargé des plus sombres histoires.


Voilà un film curieux pour deux raisons. La première, c'est que c'est un film 100% français, mais avec un titre anglais, tourné en langue anglaise, avec des acteurs américains. C'est bien dommage pour un film français de ne pas faire tourner des acteurs français, mais bon. Le second point curieux c'est le thème du film. On dirait deux gamins de 12 ans qui se sont réunis dans une pièce et qui se sont dit "viens on invente un film de maison hantée, mais la maison elle serait sous l'eau". C'est le mélange de deux concepts qui, sur le papier, ne vont pas du tout ensemble.

Le couple de youtubers spécialisés dans l'urbex, Ben (James Jagger) et Tina (Camille Rowe), est en perpétuelle recherche de lieux uniques qui pourraient leur attirer des vues sur leur chaîne. La dernière pépite de Ben est de trouver un légendaire village qui a été submergé par les eaux il y a une cinquantaine d'années suite à la rupture d'une digue. Tina est moins fan de ce genre d'activité mais est constamment poussée par Ben à dépasser ses limites. Mais sur place, le lieu est moins unique que prévu et de dizaines de plongeurs sont déjà là. Le couple rencontre un habitant du coin, Pierre (Eric Savin), qui promet de leur faire découvrir un lieu qui ne se trouve sur aucune carte, et qu'ils seront les seuls à explorer. Cinquante mètres sous l'eau, le couple découvre une étrange maison.

Attaquons directement avec Ben. La première chose qui va vous énerver dans ce film, c'est que Ben est un connard. Réellement, c'est un abruti. C'est tellement difficile de rester concentré sur le film quand il dit un truc qu'il pense "drôle" ou "cool"... parce que ce n'est jamais ni l'un, ni l'autre. Peut-être que c'était le but du film, qu'on ai encore plus envie de le tuer que les fantômes de la maison, mais ça n'apporte rien à l'histoire, au contraire, ça nous fait réellement sortir de l'ambiance. Concernant le scénario lui-même, The Deep House sait tout de même poser de bonnes bases : une maison abandonnée sous l'eau, et un réservoir d'oxygène limité, c'est le parfait point de départ d'une histoire anxiogène.

Passé ce point de départ, les ficelles son beaucoup trop grosses et le rythme est dégueulasse. Le film dure 1h25 et il faut attendre 54 minutes pour que commence réellement l'action ! Tout ce qui se passe avant n'est que pur urbex. Alors c'est sympa, mais ça veut dire que la partie maison hantée ne dure réellement qu'une vingtaine de minutes. Et pourtant on reste partagé parce qu'honnêtement, si le film n'était pas sous l'eau, il serait chiant à mourir. Si on continue de regarder toute la partie urbex, c'est donc parce qu'on est sous l'eau, que l'ambiance est étrange, pesante, différente de ce qu'on connait dans les films de maison hantée.

Et une fois qu'on est dans la dernière partie, où on découvre la véritable histoire de la maison, qui sont les cadavres qui flottent... on se rend compte qu'on est surexposé à trop d'informations. En fait, il aurait vraiment fallu que tout ça nous soit distillé au fur et à mesure du film, et pas tout d'un coup à la fin. Les dialogues deviennent ridicules et le film en fait trop. C'est désolant. La fin perd tout son intérêt et se termine sur un cliffhanger étrange et sans réel intérêt. Le cliffhanger repose sur un dialogue du début du film à propos du temps qu'ils sont capable de tenir en apnée, qui était tellement mis en avant au début du film que c'était évident que ça allait être important à la fin.

L'aspect surnaturel du film tombe donc complètement à plat et nous laisse sur notre faim. Les personnages prennent comme toujours des décisions qui n'ont aucun sens. Je comprends bien la volonté de Ben de faire des vues sur sa chaine Youtube, mais il n'avait pas besoin d'être une caricature de youtuber et d'être rendu si bête. Cependant, je salue la prouesse technique ! Car réaliser un film qui se déroule intégralement sous l'eau, ce n'est pas facile. Et s'il y a un bon point, c'est qu'il réussi parfaitement sa mission sur cet aspect là. Sans trucage, les acteurs ont réellement entièrement tournés dans des bassins artificiels où les décors étaient reconstitués.

Points positifs

  • La prouesse technique du film sous l'eau
  • L'idée d'une maison hantée renouvelée
  • Anxiogène

Points négatifs

  • Le personnage principal, Ben
  • Ça met beaucoup de temps à démarrer
  • La partie maison hantée tombe finalment à plat

The Deep House démarre bien et on s'intéresse à l'histoire. Cependant, on patiente quand même plus de la moitié du film avant que l'action ne commence réellement, et c'est un problème. Surtout que la fin laisse un arrière goût amer tant elle est précipitée et ne laisse aucune place à la surprise. C'est un film estival à voir un soir où vous n'avez rien d'autre à regarder, mais pas forcément à posséder dans votre collection.

La note de Critique Universe :

Note : 2.5 sur 5.
La note des visiteurs : (votez)
-Publicité-
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments