Six mois se sont écoulés depuis la bataille de Starcourt qui a semé terreur et désolation sur Hawkins. Encore titubants, les héros se retrouvent séparés pour la première fois et la vie de lycéen n'arrange rien. C'est à ce moment de vulnérabilité qu'une nouvelle menace apparaît et, avec elle, un terrible mystère qui pourrait être la clé pour mettre fin aux horreurs du monde à l'envers.

La note de Critique Universe :

Note : 4.5 sur 5.
La note des visiteurs : (votez)

Cette saison de Stranger Things est la première a être mise à disposition en deux parties, et on s'est bien vite rendu compte de la raison. Cette saison est énorme. Pas simplement en terme de durée, mais aussi dans son histoire qui se déroule en plusieurs lieux différents, avec de nombreux personnages et un méchant réellement efficace. Les Byers et une Onze sans pouvoir sont en Californie, Hopper est dans une prison russe, et les jeunes de Hawkins sont... eh bien, toujours à Hawkins. Cette structure narrative séparée en trois lieux éloignés est un bon moyen de renouveler un peu l'intrigue. La partie à Hawkins est plus classique, mais avec une dose de maturité. Les enfants sont au lycée et ils sont habitués au surnaturel. Avec eux, tout va très vite ; ils sont intelligents, rodés au monde à l'envers, et on retrouve des duos qu'on apprécie (comme Dustin et Steve) et des duos inattendus (Robin et Nancy). Ainsi qu'un nouveau personnage, Eddie (Joe Quinn) qui apporte beaucoup à la série.

L'histoire de Hopper est si différente qu'on a parfois l'impression de regarder une autre série. Mais ce n'est pas une mauvaise chose. C'est une intrigue pleine d'action, qui permet à David Harbour de briller alors que Hopper traverse des épreuves difficiles. Enfin, l'histoire qui se déroule en Californie est mise en lumière par Millie Bobby Brown, toujours aussi incroyable en Onze, dont on va enfin avoir des révélations sur le passé. Le reste de l'équipe californienne n'est pas réellement utile et ne semble même pas à sa place. Alors oui, tout ça, ça fait beaucoup. Et les durées des épisodes s'adaptent au récit, puisqu'aucun ne fait moins d'une heure et qu'ils peuvent monter jusqu'à 1h40, le dernier épisode faisant à lui seul 2h25 ! Chaque épisode est un film, rien de moins. Mais ce qui est affolant, c'est que c'est si bien écrit qu'on ne voit jamais le temps passer (j'ai même eu l'impression que le dernier épisode était bien plus court) et, accrochez-vous, on aurait même apprécié que certains épisodes du début de la saison soient plus longs encore ! Chaque scène des trois histoires fait progresser l'intrigue générale.

La partie qui se déroule à Hawkins contient des moments vraiment effrayants. Et l'épisode 4, "Cher Billy", pourrait être le meilleur de la saison, si ce n'est pas le meilleur de la série tout court. Cet épisode passe de film d'action à gros budget au film d'horreur, sans oublier de rendre hommage aux années 80. Mais ce qui le rend merveilleux, c'est la performance de Sadie Sink en Max. En fait, tout semble meilleur dans cette saison : les effets spéciaux, qui étaient déjà au top dans la saison précédente, sont encore plus détaillés. Et vu le temps qu'on passe dans le monde à l'envers, cette fois, il fallait au moins ça !

Enfin, tout semble meilleur, à part, comme je le disais plus tôt, la sous-intrigue en Californie de Mike, Will, Jonathan et Argyle. Cette histoire-là ne semble pas vraiment à sa place. Elle n'est pas mauvaise, mais elle ne semble pas aussi nécessaire que les autres. Elle fait un peu remplissage pour dire qu'il fallait qu'on parle de ces personnages, qu'on ne les a pas oubliés. Une mention spéciale tout de même à Noah Schnapp dont le personnage de Will n'a jamais vraiment beaucoup servi, et qui obtient ici l'une des scènes les plus chargées en émotion de la saison. Et comment ne pas parler de Suzie (Gabriella Pizzolo), petite amie de Dustin, découverte la saison dernière, qui va avoir droit à un peu plus d'importance ici. Elle vie dans une maison digne de Goonies ! Toute sa maison respire les années 80, c'est une scène géniale. L'actrice mériterait d'ailleurs de gagner en importance dans la prochaine saison. Je suis certain qu'elle peut trouver la clé du mystère.

La fin de saison est forte, également, et saura vous arracher quelques larmes. La durée des épisodes pourra en rebuter certains, et va rendre le binge-watching compliqué, mais il ne faut vraiment pas vous arrêter à cet aspect. L'action, l'émotion et les nombreuses réponses apportées seront votre récompense. D'autant qu'on approche de la fin de la série (plus qu'une saison) et que, désormais, plus aucun personnage n'est à l'abri d'y laisser sa vie. Ce qui se ressentira dans le dernier épisode. Sans spoiler les noms, deux personnages vont faire les frais de la colère de Vecna.

Que les fans se rassurent, malgré les nombreuses questions résolues et les liens faits avec les saisons précédentes, il nous reste encore des choses à explorer à Hawkins pour la prochaine saison. Un événement gigantesque va se produire, et il va nous falloir patienter encore un moment avant d'avoir le fin mot de l'aventure. La question qui se pose est, au vu de ce qu'il se passe à la fin de cette saison, comment les frères Duffer vont-ils gérer le bond dans le temps qu'ils veulent faire ? En effet, les acteurs ayant grandi plus vite que les personnages, les frères Duffer ont annoncé que plusieurs années se seront écoulées lorsqu'on reviendra à Hawkins dans la saison 5. Mais vu la manière dont on laisse la ville, cela paraît étonnant.

Fiche technique
Titre original : Stranger Things
Pays : USA
Année de diffusion : 2022
Genre : Fantastique
Plateforme/Chaine : Netflix
Créée par : Matt Duffer et Ross Duffer
Nombre d'épisodes et durée : 9 épisodes allant de 1h10 à 2h25 (format long)
« Précédent | Suivant »

-Publicité-
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments